Demain Au Bureau #1 : Cozy Air, le bien-être est dans l’air

On l’a vu, les années 2020 et 2021 redéfinissent sous tous les aspects la notion de normalité. Avec l’essor du télétravail à marche forcée, la question de l’équilibre entre espaces personnels et professionnels se pose. Quelle forme prendra la vie au bureau demain? A quoi ressembleront les lieux de travail que nous avons connu jusque là?

Chez Hodéfi, on aime bien demander à nos lauréats leur avis sur des sujets d’avenir. Pourquoi? Car ce sont notamment les jeunes dirigeants que nous accompagnons qui portent une vision créative sur les solutions de demain !

On commence ce premier numéro avec l’interview de Lamia Mialet, fondatrice de Cozy Air.

Bonjour Lamia, tu peux te présenter?

Je m’appelle Lamia Mialet, j’ai 30 ans et je suis la CEO et cofondatrice de Cozy Air. Je suis à la base ingénieure chimiste et diplômée en management de l’innovation. Cela fait plus de 6 ans que je travaille pour faire de Cozy Air une entreprise reconnue pour son expertise et son professionnalisme dans le domaine de la qualité de l’air intérieur.

Cozy Air, c’est quoi concrètement?

Cozy Air propose une solution pour améliorer la qualité de l’air intérieur dans les espaces publics et privés. Nous avons conçu des capteurs connectés à la fois fiable et design pour récolter des données dynamiques de la qualité de l’air intérieur. Nous associons ces données aux données statiques des bâtiments et aux activités des occupants pour pouvoir fournir aux gestionnaires des indicateurs de performance, de santé et de confort pour optimiser et automatiser le pilotage des équipements du bâtiment tel que les systèmes CVC (chauffage, ventilation, climatisation).

En plus d’être efficace, le détecteur est design !

Nous avons également une appli entièrement dédiée à l’occupant qui lui permet d’agir à son échelle sur son environnement avec une démarche positive. Le + de Cozy Air, c’est la détection automatisée de situations de pollution (cuisson, entretien, bricolage…) qui permettent de caractériser au mieux la pollution et transmettre des conseils d’amélioration personnalisés. Et tout ça est réalisé en interne par Cozy Air, en France !

La clé pour bien gérer la qualité de l’air, un reporting complet et régulier.

La situation sanitaire d’aujourd’hui a mis en lumière les enjeux de qualité de l’air, comment avez-vous réagi à cette nouvelle donne?

L’application permet de détecter les niveaux de pollution inhabituels.

Depuis le début de Cozy Air en 2017, nous avons très vite compris l’importance de la transmission de pathogènes dans l’air. Nous nous sommes donc concentrés sur l’objectif d’apporter à nos clients des solutions pour préserver la santé et le bien être des occupants aussi bien dans des crèches, écoles, entreprises ou ateliers.

Il nous a donc paru logique dans le contexte sanitaire du SARS-CoV-2 d’utiliser notre savoir-faire pour accompagner du mieux possible les collectivités pour leurs ERP ou encore les entreprises pour permettre le retour des collaborateurs dans les bureaux dans les meilleures conditions possibles.

Évaluer la propagation des virus en prenant en compte le renouvellement d’air n’est pas nouveau et cela fait de nombreuses années que ce paramètre calculé à partir du taux de CO2 permet d’estimer les risques sanitaires dans un espace donné. Notre travail a été de pouvoir rendre l’information plus accessible et surtout plus utile.

Nous avons ainsi trois fonctionnalités pour limiter la propagation des virus :

  • Un indicateur lumineux en temps réel pour le taux de CO2 : Le capteur connecté dispose d’un indicateur lumineux, compréhensible pour tout un chacun, puisqu’il évolue selon 3 couleurs en fonction du taux CO2 dans la pièce ;
  • Une cartographie des zones à risques : l’utilisateur identifie les zones des moins risquées aux plus risquées selon un code couleur simplifié. Encore une fois, l’objectif est de permettre à chacun d’agir sans être nécessairement scientifique ou expert en qualité de l’air;
  • Une application intuitive qui permet de suivre la qualité de l’air intérieur et qui indique le meilleur moment pour aérer.
Visualiser les espaces à risques grâce aux capteurs permet de mieux gérer les flux.

Comment vois-tu le futur des lieux de travail demain? Reviendrons-nous à un statu quo?

Je ne pense pas que l’on puisse revenir à un statu quo, cela fait maintenant 1 an que nos modes de vie et de travail ont tout d’abord été chamboulés puis progressivement se sont adaptés pour permettre la poursuite de l’activité économique.

Aujourd’hui, il apparait clairement le renforcement de la prise de conscience sanitaire sur la nécessité de préserver la qualité de l’environnement dans lequel les collaborateurs travaillent. Les démarches RSE et la QVT (qualité de vie au travail) ne sont pas des notions nouvelles mais elles prennent tout leur sens dans cette crise sanitaire.

Au revoir les espaces déshumanisants et minéraux. (photo by Alex Kotliarskyi on Unsplash)

L’avenir des lieux de travail ne va plus se traduire uniquement par bureaux mais plutôt par un mix entre bureaux, domicile et tiers lieux. Les technologies et services actuels permettent de conserver une efficacité accrue dans la collaboration et la productivité à distance. Il faut toutefois rester vigilants et ramener la vie de l’entreprise dans un espace commun : j’estime que les liens sociaux et humains sont primordiaux pour la croissance d’une startup comme la nôtre où le partage et la cohésion d’équipe sont plus qu’essentiels.

L’avenir des lieux de travail ne va plus se traduire uniquement par bureaux mais plutôt par un mix entre bureaux, domicile et tiers lieux.

Un équilibre est nécessaire à trouver, ce n’est pas insurmontable et j’ai foi dans la capacité des chefs d’entreprise à fournir des solutions adaptées à la croissance des activités tout en préservant le bien être des collaborateurs et dans la capacité de ces derniers à s’adapter et à se mobiliser pour permettre un regain économique.

C’est quoi l’espace de travail idéal pour toi?

Pour moi, c’est un espace multiple, ce n’est pas qu’un bureau et des outils mais plutôt un environnement dans son ensemble. Cet environnement doit allier productivité, partage, travail collaboratif et bien être. Cela se traduit par une qualité de l’air maitrisée qui permet d’allier performances et préservation de la santé, mais aussi par des espaces de travail à la fois individuels, partagés ou nomades, en un mot : AGILES !

Un autre aspect que je considère comme essentiel dans tout espace de travail ce sont les affichages en temps réel des performances et de la vision de l’entreprise ou même des commentaires clients. Cela permet à tous les collaborateurs de se sentir impliqués dans la croissance de l’entreprise.

Comment comptes-tu faire de Cozy Air un acteur déterminant à l’avenir pour l’amélioration de la qualité de l’air?

Les prochaines étapes pour Cozy Air sont de poursuivre les déploiements déjà entamés à travers le monde et de toujours fournir des indicateurs de performances et des conseils les plus pertinents pour préserver la santé de nos utilisateurs.

La pollution ce n’est pas que les transports ou les industries, ce sont aussi nos modes de vies et nos habitudes qui peuvent impacter notre quotidien.

Le domaine de la qualité de l’air est encore aujourd’hui trop restreint à un public scientifique pourtant il est tout à fait possible de le rendre accessible au plus grand nombre. La pollution ce n’est pas que les transports ou les industries, ce sont aussi nos modes de vies et nos habitudes qui peuvent impacter notre quotidien. Notre mission est d’accompagner tous nos utilisateurs à devenir acteur de leur environnement.

Agir sur la qualité de son environnement, c’est aller plus loin que l’installation de quelques plantes au bureau. (photo by Uneebo Office Design on Unsplash)

Devenir un acteur déterminant de la qualité de l’air passe aussi par un gage de crédibilité issu de la communauté scientifique, notamment avec des partenariats porteurs que nous avons engagé avec le CSTB (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment), l’Institut Mines Telecom de Douai ou encore Atmo Hauts de France (association agréée de surveillance de la qualité de l’air).

Découvrez en plus sur Cozy Air ici : https://www.cozyair.fr/

Hodéfi, le partenaire d’amorçage des startups en Hauts-de-France.

Get the Medium app

A button that says 'Download on the App Store', and if clicked it will lead you to the iOS App store
A button that says 'Get it on, Google Play', and if clicked it will lead you to the Google Play store